Prosaic Landscape par Roh Choong-Hyun

Alternative à la peinture coréenne actuelle, l’artiste Choong-Hyun Roh représente des paysages, des scènes simples et familières qu’il peint dans des tonalités chromatiques sobres.

Prosaic_Landscape_en-5-roh-choonghyun

Amorcée en 2005, la série Prosaic Landscape se compose de 25 peintures à l’huile représentant des vues de la rivière Han à différentes saisons – nuits automnales, inondations estivales, paysages enneigés. Muni d’un vieil appareil photo, Choong-Hyun Roh a capturé ces scènes lors de ses promenades méditatifs le long du Fleuve. Baignant dans des teintes monochromes ou décolorées, les peintures qu’il en tire évoquent des photos anciennes ou coupures de presse et créent ainsi une distance temporelle entre l’œuvre et le modèle. Souvent déserts, ses paysages flottent dans une atmosphère mystérieuse et sereine chargée de tension mélancolique.

Si les lieux et architectures qu’il représente sont identifiables (des piscines, un magasin Seven Eleven, un réservoir, un centre de secours, etc), ils ne sont en revanche pas significatifs de la rivière han. Ce qui intéresse Roh Choong-Hyun n’est pas de brosser un portrait fidèle du lieu, mais de reproduire son émotion et état d’esprit lors de ses déambulations. En ce sens, ces peintures se situent à la lisière du réalisme et de l’impressionnisme. Une vision sombre et poétique.

Prosaic_Landscape_en-6-roh-choonghyun Prosaic_Landscape_en-7-roh-choonghyun Prosaic_Landscape_roh-choonghyun Prosaic_Landscape-8-roh-choonghyun

 

You may also like

Leave a comment