Sous l’eau – immersion en Corée du Sud

Sous l’eau est une vidéo expérimentale du réalisateur Jean-Julien Pous sur Séoul.

INTERVIEW

Pour quelle raison êtes vous allé à Seoul ?
Je suis souvent allé à Séoul. Quand j’ai fait cette vidéo, je suis resté à Seoul pendant un mois pour voir mon amie qui vivait là-bas. C’était une étape intermédiaire avant mon déménagement à Pékin.

Réalisez-vous une vidéo à chacun de vos voyages ?
Pas toujours, mais j’en ai chaque fois l’envie.

La force de votre court métrage tient autant aux images qu’au texte qui l’accompagne.
Le texte a été écrit quelques mois après mon séjour à Seoul, quand j’étais à Pekin. J’y enseignais l’animation. Un jour, je suis sorti de l’école et je me suis assis dehors. Je me suis replongé dans mes souvenirs pendant quelques heures pour écrire le texte. Ce sont surtout les émotions ressenties pendant ce moment passé à Séoul qui ont inspiré le texte. La vidéo est plus abstraite, et une fois montée, elle ne marchait pas bien en tant que telle. Il lui manquait un fil conducteur nécessaire pour qu’elle ai de l’intérêt. D’où la nécessité d’un texte, un peu plus précis que les images.

Comment avez-vous choisi la musique ?
La musique que j’ai choisie au début m’a aidé pour le montage. Mais je l’ai finalement remplacé par des musiques que j’avais composé moi-même. Ce sont deux morceaux de Nine Inch Nails (La mer, et Fragile) qui m’ont inspiré.

Vous racontez, dans la vidéo, avoir parlé à un inconnu pendant 4h dans un café.
Pouvez-vous raconter cette histoire?
Ce n’était pas exactement un inconnu, mais une connaissance d’une amie de Séoul qui parlait Français, et qui travaille dans une maison d’édition. Je voulais au départ faire un court-métrage sur la société coréenne, mais comme je le découvrais, c’était difficile d’avoir le recul nécessaire. Du coup, on a parlé longtemps. Il m’a donné son point de vue sur l’éducation, le travail…

Y a t-il un quartier où vous aimez vous promener en particulier?
J’ai beaucoup aimé les anciennes maisons en pierre sur les collines, près de l’université de Hangkuk et à Dae Hak Ro. Bien sûr, le quartier d’Insadong et le parc Dream Forest Seoul.

A votre avis, quel est l’aspect caractéristique de Séoul?
Seoul est une ville très étendue, et pourtant les bâtiments sont plutôt bas. Je m’attendais à une forêt de gratte-ciels, mais à part certains quartiers comme Myeong-Dong, il y a beaucoup de petits immeubles. C’est fou aussi le nombre de panneaux lumineux sur chacun des murs.  Le fait que la ville soit entourée de montagnes, ça c’est une caractéristique particulière de Séoul. Et aussi la vie dans la rue, dans une ville aussi développée. Les restaurants sous les tentes rouges, les vendeurs de différentes sortes de plats d’accompagnement et toutes les petites choses à manger dans la rue. C’est ce qui me manque le plus quand je reviens en France. C’est une ville très vivante, de jour comme de nuit.

 @cahier de Seoul

 

s o u r c e

Sous L’eau from Jean-Julien on Vimeo.

by Jean-Julien  /  jjpous.com

Credits:
Directed by: Jean-Julien Pous
Produced by: Sophia Shek
Assistant Director: Dahci Ma
Assistants: Jiyi Robin Juyi

You may also like

Leave a comment